Dernières nouvelles

Interdiction de voyager en avion

Jeudi, le 2 avr. 2020
 

Une décision importante pour le bien-être des Nunavimmiuts a été prise par la directrice de la santé publique, la Dre Marie Rochette et le directeur de la sécurité publique, Jean-Pierre Larose, dans le cadre du Comité consultatif régional de préparation aux mesures d'urgence du Nunavik (N-REPAC). Un lock-out sera imposé aux 14 communautés du Nunavik, à compter du 3 avril. Les vols réguliers à destination et en provenance du Nunavik, ainsi qu'entre les communautés, sont annulés jusqu'à nouvel ordre.

« Cette décision n'a pas été prise à la légère. Nous croyons fermement que c'est la meilleure façon de réduire le risque de transmission communautaire. Collectivement, nous devons travailler ensemble pour protéger les aînés et les membres les plus vulnérables de toutes les communautés », explique la Dre Marie Rochette, directrice de la santé publique à la RRSSSN.

M. Larose a déclaré : « La mesure permet aux équipes locales d'intervention d'urgence de garder la situation actuelle sous contrôle et de donner à chacun le temps de se préparer à toute augmentation potentielle des cas actifs. »

Le verrouillage signifie qu'il n'y a plus de vols de passagers à destination et en provenance des villages du Nunavik et du Sud. Les seuls vols autorisés sont les nolisés transportant du cargo (y compris les équipements médicaux et Postes Canada), les patients voyageant pour des rendez-vous médicaux, les travailleurs de la santé et d'autres travailleurs essentiels tels que les policiers. Les patients voyageant pour des rendez-vous médicaux, soit à Kuujjuaq, Puvirnituq ou Montréal, devront voyager seuls, sans accompagnateur, sauf si le patient est mineur, auquel cas une escorte est autorisée. De retour dans la région, chacun devra s'auto-isoler pendant 14 jours, en restant le plus possible à la maison dans sa chambre. Ces mesures sont essentielles, car Kuujjuaq et Puvirnituq ont des hôpitaux régionaux où les vols sont plus fréquents. Les autorités sanitaires insistent sur le fait que le respect de la directive sans contact, où les personnes sont invitées à rester à la maison et à deux mètres l'une de l'autre, doit être strictement respecté par tous les résidents.

Il y a eu deux cas confirmés de virus COVID-19 au Nunavik. Les efforts en cours pour accroître la capacité de la région à gérer une augmentation des cas de COVID-19 se poursuivent. Les deux centres de santé de Kuujjuaq et Puvirnituq ont augmenté le nombre de lits et acquis l'équipement nécessaire pour répondre aux besoins actuels et prévisibles.

Chaque village du nord a été chargé de créer une équipe d'intervention d'urgence pour évaluer les besoins de leur communauté afin de répondre correctement à la propagation potentielle du virus. Encore une fois, les résidents sont invités à respecter le couvre-feu actuel, à éviter les rassemblements et à se conformer aux directives de distanciation sociale émises par le Conseil de la santé.

Suivez les pages Facebook officielles de l'Administration régionale Kativik et de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik pour les mises à jour.​