Dernières nouvelles

Campagne de promotion du port du casque à Kuujjuaraapik

Mercredi, le 11 oct. 2017
 

En vue de poursuivre ses efforts de promotion entourant le port du casque, le CPRK fera tirer une télévision parmi les conducteurs ou les passagers portant un casque à Kuujjuaraapik, la communauté la plus au sud du Nunavik. 

Dans les prochains jours, les policiers du CPRK et de la police régionale crie Eeyou Eenou donneront des billets de tirage pour la télévision de 43 pouces. Lorsqu’ils ne répondent pas à un appel ou à une situation d’urgence, ils porteront attention aux usagers de bicyclettes, de véhicules tout-terrain (VTT), de motoneiges et de motocyclettes portant un casque sur pour leur distribuer des billets pour le tirage.


 

À Kuujjuaraapik, la promotion du port du casque n'est pas nouvelle. En janvier, des étudiants de l'école Asimauttaq ont aidé à réaliser un court-métrage sur le sujet.

Voir la video Youtube

Irene Chu, qui a étudié à l'Université de Toronto, a fait une recherche sur le port de casques au Nunavik. Elle a voulu savoir pourquoi plusieurs Nunavimmiut ne le portaient pas et a initié plusieurs campagnes de sécurité publique pour promouvoir son utilisation. Ses recherches montrent que l'accessibilité aux casques est un problème : il peut être difficile d'en trouver en magasin et ils sont dispendieux. En tout, elle a distribué plus de 500 casques.

De son côté, Sur la bonne voie, un programme de l'Administration régionale Kativik, a tenu des campagnes de sécurité routière et a distribué des casques, avant que son financement soit suspendu par le Gouvernement du Québec.

Au Nunavik, il y a six fois plus d'hospitalisations liées à des blessures au cerveau que dans le reste du Québec, selon une étude de l'Université McGill. 40% de ces incidents sont liés à des accidents de VTT ou de motoneiges. Le port du casque pourrait prévenir plus de 70% des blessures à la tête.

Dans les prochaines années, le CPRK veut continuer de sensibiliser les Nunavimmiut au port du casque avec des campagnes et des activités dans différentes communautés. Malgré tout, il reste que la sécurité routière requiert la collaboration de tous. 

 

Voir aussi :

Sensibilisation à la sécurité routière au Nunavik

Merci d'avoir participé au Rallye cycliste 2017