Dernières nouvelles

Unité spéciale du CPRK pour lutter contre la contrebande d’alcool et de drogues

Mardi, le 25 févr. 2020
 

Le Corps de police régional Kativik (CPRK) examine la possibilité de créer une nouvelle unité spéciale pour lutter contre la contrebande d’alcool et de drogues au Nunavik.  
Le 18 février 2020, le CPRK a mené une série de perquisitions avec le soutien de la Sûreté du Québec (SQ), ce qui lui a permis d’effectuer plusieurs saisies. Dans le cadre du Projet Plutonium, la police a procédé à 12 perquisitions ciblant cinq personnes, principalement dans la région de Montréal. Les forces policières ont confisqué ce qui suit :  
  • 180 bouteilles de vodka (750 mL);
  • 2 500 g de cannabis;
  • 569 g de cocaïne;
  • 775 unités de méthamphétamines;
  • 118 562 $ en espèces;
  • 33 cartes de crédit;
  • 3 armes à impulsions électriques;
  • 4 automobiles.​
Du 21 au 23 février, le CPRK a effectué dix autres perquisitions à Salluit, à Kangiqsujuaq, à Akulivik, à Quaqtaq et à Puvirnituq. Plus de 6 500 $ en espèces, 24 bouteilles de vodka de 750 mL, neuf cartes de crédit, des téléphones cellulaires, du cannabis et du haschich ont ainsi été saisis. D’autres perquisitions auront lieu dans les prochains jours.  

Le Projet Plutonium est le fruit d’une vaste enquête débutée il y a neuf mois par le CPRK à la suite de renseignements reçus du public. Au total, 82 policiers et ressources civiles ont participé au projet. La SQ (incluant son unité canine), le Service de police de la Ville de Montréal (incluant son équipe d’intervention d’urgence), le Service de police de Chateauguay, le Service de police de Laval, le Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu et des inspecteurs de Revenu Québec et de Postes Canada ont pris part à l’enquête.  

Le CPRK estime que les cinq personnes ciblées par l’opération contrôlaient jusqu’à 70 % de l’alcool de contrebande circulant au Nunavik. Les suspects ont acheté 39 400 bouteilles d’alcool depuis le début de leurs activités illégales en 2016. Ces bouteilles pouvaient se revendre jusqu’à 12 fois le prix d’achat dans les communautés éloignées du Nunavik. 

En 2019, 84 % des 3 345 voies de fait et 74 % des 11 763 incidents au Nunavik étaient liés à l’alcool. La lutte contre la contrebande se fait en continu et a toujours été une priorité pour le CPRK. Au cours des trois dernières années, le CPRK a saisi l’équivalent de 1,8 million de dollars d’alcool de contrebande. 

En raison de l’ampleur du phénomène de la contrebande dans la région et de ses impacts sociaux désastreux dans les communautés, le CPRK songe sérieusement à créer une unité spéciale pour lutter contre la contrebande d’alcool et de drogues dans la région. 

La nouvelle unité aurait accès à plus de ressources et jouirait d’une plus grande flexibilité pour lutter contre la contrebande. Le CPRK discutera de la forme et des objectifs spécifiques de l’unité potentielle dans les prochaines semaines. 

Tout renseignement concernant des activités suspectes, incluant la vente illégale de drogues et d’alcool, peut être divulgué de façon anonyme à l’organisme Échec au crime en composant le numéro sans frais suivant : 1-800-711-1800. Les renseignements reçus peuvent donner droit à une récompense pouvant atteindre 2000 $.  ​